module utilisé: xcolor, pstricks, changebar

LaTeX et les couleurs

définir une couleur

Pour utiliser des couleurs il suffit d'appeler le module xcolor avec \usepackage{xcolor}.

Voir ici pour les problèmes de compatibilité avec PSTricks et changebar

couleurs de base

Il y a quelques couleurs déjà définies comme black, white, red, green, blue,yellow, cyan, magenta, brown, orange,violet, purple, gray, lightgray,darkgray Pour les utiliser, on les appellera directement, par exemple \textcolor{orange}{texte à colorier}

couleurs prédéfinies

On peut faire appel à des couleurs prédéfinies

pour faire appel à une couleur dans la liste dvipsnames, il faut avoir mis dans le préambule \usepackage[dvipsnames]{xcolor} . Pour utiliser la couleur appelée Apricot, on mettra dans le préambule ou le corps du document \xdefinecolor{abricot}{named}{Apricot}

le principe est le même pour la liste svgnames; on met dans le préambule \usepackage[svgnames]{xcolor}

Ces deux palettes sont tirées de la documentation de xcolor que vous trouverez dans /texmf/doc/latex/xcolor

Il n'est pas possible de travailler avec les deux listes

Il y a une nouvelle version de xcolor qui est sortie en janvier 2007.

définir sa propre couleur

une nuance de gris

\definecolor{souris}{gray}{0.65} définit un gris associé au réeel 0.65. Le noir est associé à 0 et le blanc est associé à 1.

par des mélanges

On peut créer une couleur ainsi \colorlet{bordeaux}{red!60!blue!20!darkgray}. La couleur sera un mélange de rouge à 60%, de bleu à 20% et de gris foncé avec le pourcentage restant c'est-à-dire 20%

par complémentarité

\colorlet{azur}{-brown} définit la couleur azur comme la complémentaire de brown.

par définition

Quand on trouve une couleur qui nous plaît sur internet, on peut récupérer son code (par exemple on peut faire une capture d'écran avec Gimp puis utiliser la pipette et lire son code.

On ne pourra pas utiliser son code hexadecimal (ici : eda299 mais son code rgb (red, green, blue) ou en français rvb . Il y a deux façons de coder

On définira notre couleur avec l'une des deux méthodes:

utiliser la couleur

du texte en couleur

On écrira \textcolor{tagada}{le texte à mettre en couleur}

une page en couleur

On écrira \pagecolor{tagada} et on obtiendra une page rose de très bon goût.

un effet surligneur

On l'obtient avec \colorbox{yellow}{\textbf{négative }}

un rectangle en couleur

On obtient avec {\color{tagada}{\rule{2cm}{3cm}}}, un rectangle de 2cm de large et de 3 cm de haut. Les accolades empêchent le reste du code de passer en couleur.

un paragraphe en couleur

On l'obtient avec
\fcolorbox{couleur du cadre}{couleur de remplissage}{contenu du paragraphe}
Si on a plusieurs lignes, il faut mettre le paragraphe à l'intérieur d'une \parbox ou d'une \minipage. Ici, on a utilisé : \fcolorbox{brun}{chamois}{\parbox{\linewidth}{ paragraphe }}

Bien entendu, il faut définir les couleurs chamois et brun.

conversions

Le module permet beaucoup d'autres choses, par exemple la conversion de code Par exemple si on a seulement le code hexadecimal ou HTML d'une couleur, on peut le convertir en RGB ainsi :

\convertcolorspec{HTML}{eda299}{RGB}{\toto}

et si on met plus loin la commande \toto, elle affichera après compilation :237,162,153.