module utilisé: variations

Faire un tableau de variations

Le but est d'obtenir ce tableau de variations . Internet nous apprend que le tableau de variations est une spécialité française au même titre que le béret basque et le camenbert. The package provides macros for typesetting tables showing variations of functions according to French usage . Pour l'obtenir j'ai utilisé le module variations que l'on peut télécharger ici ou sur le site de son auteur Christian Obrecht ici . Il semble qu'il soit inclus dans les dernières distributions Protext


préalable

Il faudra donc mettre dans le préambule \usepackage{variations} . Si à la compilation on a un message d'erreur du genre : File `variations.sty' not found, il faudra télécharger et installer le module. Si vous ne savez pas faire cela, il suffit de mettre dans le même répertoire que le fichier .tex sur lequel on travaille, les fichiers variations.sty et variations.tex. Évidemment, on lira attentivement la documentation qui est en français (cela arrive une fois sur mille)

analyse du problème

Il faut commencer par repérer les colonnes que l'on va utiliser : il y en a 10. La colonne 4 ne contient rien rien et +∞. La colonne 5 contient 1 et deux doubles barres. La colonne 7 contient rien, un signe moins et une petite flèche descendante. On a utilisé trois niveaux pour la ligne de f


le codage du tableau : première approche

Vous pouvez télécharger le source ici .

J'ai pris la peine de faire des tabulations afin de le rendre plus clair, même si ce n'est pas obligatoire. Chaque contenu de colonne est séparé des autres par &. La première ligne dans l'environnement est précédée d'un % elle n'est plus active et devient commentaire Dès que l'on est dans l'environnement variations, on est automatiquement en mode mathématique.

En vous munissant de la documentation docvariations.pdf vous pouvez suivre le codage.

quelques remarques:
  1. pour obtenir +∞ il faut saisir \pI (avec un i majuscule et non un l)
  2. dans la ligne de f, 0 est à la hauteur moyenne on écrit \m 0 ou \m{0}. Les accolades semblent obligatoires si il y a plus d'un caractère. C'est le même principe pour les termes en haut.
  3. quand on descend
    1. du haut en bas, on utilise \d
    2. du milieu en bas, on utilise \db
    3. du haut au milieu , on utilise \dh

améliorations du tableau

des macros du module

Si on trouve que la signe moins placé sous le 7 est trop proche du 0, on peut remplacer & - &   correspondant aux colonnes 3 et 4 par & \ga - qui va occuper deux colonnes.

De même on peut remplacer &+ &   correspondant aux colonnes 9 et 10 par & \dr + qui va occuper deux colonnes.

techniques habituelles

si on trouve qu'une flèche approche trop un caractère, on peut entourer le caractères d'espaces mathématiques comme \;


fait en août 2007