Maxima

cadre

Maxima est le descendant d'un logiciel développé par le Massachusetts Institute of Technology dans les années 70 et qui a ouvert le chemin de logiciels comme Maple et Mathematica qui ne sont pas libres alors que Maxima est passé sous licence GPL. Le site officiel est ici

installation

Le paquet pour Windows contient non seulement Maxima qui est assez austère, mais aussi wxMaxima, une interface qui permet d'apprendre les commandes facilement et gnuplot qui permet de représenter en deux ou en trois dimensions des données et des fonctions. Le téléchargement se fait ici

Démarrer

précisions

Les captures d'écran qui suivent sont faites sous Linux et peuvent être légèrement différentes de ce que vous affichez.

Attention les parenthèses ouvertes sont refermées automatiquement. Il faut un peu de temps pour s'y habituer

deux voies

Vous pouvez

La syntaxe

dériver une fonction

  1. sous Linux 0n clique sur et il apparaît une fenêtre que l'on remplit. On valide et la réponse apparaît.
  2. sous Windows, depuis la barre de menu : calculs > dériver et la fenêtre apparaît.

On clique sur et une nouvelle forme apparaît.

On note que les commandes sont numérotées sous la forme (%iX ) et les réponses sous la forme (%oX) où X est un nombre.

c'est un o comme oscar

Dans (%o1), %e désigne le nombre e.

Dans (%i2), % désigne l'expression courante.


travailler sur des complexes

On pose z=x+iy et Z=(z-2+i)/(z+2i) et on veut la partie réelle de Z

On commence par saisir z:x+%i*y

On affecte à z la valeur x+%i*y à l'aide des deux points : i est représenté par %i et on le multiplie par y à l'aide de *

Attention à ne pas oublier le signe de multiplication *

ensuite on affecte à Z sa valeur en saisissant : Z:(z-2+%i)/(z+2*%i)

puis on demande la partie réelle de Z realpart(Z)

enfin on simplifie.


quelques commandes utiles :